» English
 
 

Pathologie du béton

Les différents types de pathologie du béton: degradations physiques, chimiques, mécaniques, des armatures ou mauvaises réparations.

Le béton, matériau de construction par excellence, peut néanmoins se dégrader au cours du temps selon les conditions environnementales et climatiques qu'il subit.

Il peut subvenir par exemple des dégradations de type mécanique (chocs, mouvements géotechniques etc) qui vont engendrer des fissures ou des éclats.

D'autres types de pathologie du béton sont dues à l'agression d'environnements chimiques (industrie, sels, etc.) ou biologiques (bactéries des stations d'épuration ), ou simplement à l'érosion et à l'usure, qui peuvent être prématurées si il y a eu inadéquation entre les éléments de la composition initiale du béton au départ.
Selon, la norme européenne NBN EN 1504-9, les principales causes de pathologie du béton résultent d'agressions chimiques, de dégradations physiques ou mécaniques, de dégradations des armatures ou de réparations inappropriées.

Les équipes du Lerm diagnostiquent les différents types de pathologie du béton (diagnostic in situ, analyse béton en laboratoire, laboratoire d'essai béton), et s'appuient sur le savoir faire et l'indépendance du laboratoire béton et Matériaux du Lerm.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les prestations du Lerm dans le domaine de la pathologie du béton , nos équipes sont disponibles par

Téléphone : +33(0)4 86 52 65 00 -
Mail : contact@lerm.setec.fr